Alimentation Bien être Perte de poids

Rééquilibrage alimentaire : comment faire ?

Se lancer dans un rééquilibrage alimentaire c’est prendre conscience qu’il est temps de revoir son mode de vie de A à Z et souvent il a pour objectif une démarche de perte de poids. Il va permettre notamment à prendre de nouvelles habitudes quotidiennes. Cela ne s’applique pas pour une durée déterminée, comme pour le régime, mais s’inscrit sur le long terme. Il s’agit de regarder et comprendre ce que l’on mange.

Point de départ

Faire le bilan sur nos choix alimentaires actuels.

Est ce bon pour la santé ? De quoi est composée nos assiettes ?
Quelle quantité de fruits, légumes, viande rouge/blanche mangeons nous par jour ? par semaine ?

Plutôt fait maison ? tout prêt ? Fastfood ?
Eau ? Soda ? Alcool ?

Bref vous l’avez compris, il suffit de lister ce que l’on ingère au quotidien dans un premier temps pour comprendre et ensuite ré ajuster.

Il faut savoir que ce qui fait grossir, ce n’est pas tant les quantités de nourriture (en dehors de l’excès) mais le choix des repas.

Effectivement si vous souhaitez faire un rééquilibrage alimentaire dans l’optique d’une démarche de perte de poids, il faut bien comprendre que le choix de ce que vous allez mettre dans l assiette est primordial et que l’idée n est absolument pas de vous affamer. Pour preuve, c’est rééquilibrant mon alimentation de « manière intelligente » que j’ai perdu 25 kilos en 18 mois !

Toutefois, il est important d‘établir des menus équilibrés en respectant l ’apport quotidien conseillé des différents nutriments essentiels correspondant à votre morphologie. C’est pourquoi je vous conseille de consulter un professionnel avant de commencer votre démarche de perte de poids.

Se lancer dans un rééquilibrage alimentaire c'est prendre conscience qu'il est temps de revoir son mode de vie de A à Z et souvent il a pour objectif une démarche de perte de poids. Il va permettre notamment à prendre de nouvelles habitudes quotidiennes. Cela ne s'applique pas pour une durée déterminée, comme pour le régime, mais s'inscrit sur le long terme. Il s'agit de regarder et comprendre ce que l'on mange.
Faire le bilan

Quelques pistes

Trop d’aliments transformés engendrent une hausse de l’apport calorique ! N’oubliez pas que le fait de manger des aliments complets apporte des vitamines, des sels minéraux et des composants de qualité qui sont nécessaires à votre organisme.

Les aliments riches en glucides complexes contiennent également des protéines essentielles qui participent au renforcement musculaire (et donc à la perte de gras). Je vous conseille d’alterner les glucides par jour afin d’obtenir un contrôle total sur votre apport énergétique quotidien.

Les féculents souvent mal perçus dans une alimentation amaigrissante, sont des alliés précieux. Ils ne représentent pas pour autant une grosse part des apports énergétiques journaliers recommandée. Ils peuvent notamment vous aider à maintenir votre cholestérol sanguin. Attention surtout l’assaisonnement de ceux ci qui peuvent engendrer un apport calorique !

Les féculents souvent mal perçus dans une alimentation amaigrissante, sont des alliés précieux. Ils ne représentent pas pour autant une grosse part des apports énergétiques journaliers recommandée. Ils peuvent notamment vous aider à maintenir votre cholestérol sanguin. Attention surtout l'assaisonnement de ceux ci qui peuvent engendrer un apport calorique !
Attention a l’assaisonnement des feculents

Les glucides complexes évitent ainsi la dégradation des protéines, et permettent leur préservation. Ces glucides complexes sont très riches en vitamines du groupe B, en calcium et en magnésium, il faut donc les associer à une source de protéine maigre afin d’éviter toute prise de poids. Se concentrer sur les aliments riches en glucides complexes à indice glycémique bas est la solution idéale. Comme par exemple, le soja, les lentilles ou encore les pois chiche.

Pour perdre du poids et garder la ligne, rien de mieux qu’une petite cure détox au printemps à l’aide des aliments naturellement pauvres en calories.

Vous pouvez également réaliser plusieurs repas par jour. C’est idéal afin d’avoir un apport calorique réduit mais variable. Un bon compromis est de faire un petit déjeuner léger, un déjeuner plus riche et un autre encore plus complet pour le dîner. De cette façon votre glycémie sera stabilisée tout au long de la journée, sans coup de fatigue intense en cours de journée.

Les écarts

Manger un repas gras lors d’une démarche de perte de poids cela arrive à tout le monde.

Surtout, il ne faut pas culpabiliser pour ça. Tout n’est pas fichu, tous vos efforts ne sont pas à mettre à la poubelle pour si peu ! L’essentiel c’est de savoir rééquilibrer ce surplus de calories sur les repas suivant, ou même le précèdent si ce repas était prévu.

Lorsque vous êtes accompagné d’un professionnel, il peut alors vous aiguiller et vous soutenir dans ces moments, c’est pourquoi il est important d’être suivi.

Vous pouvez retrouvez mes formules d’accompagnement dans l’onglet « naturopathie » ou sur mon consacré à celle ci : http://natur-audrey.com/

Vous pourriez également aimer...

2 commentaires

  1. Coucou,
    Merci pour cet article très intéressant ! j’ai appris des choses 🙂 Je te félicite pour ta perte de poids
    bisous

    1. Hello ! Merci beaucoup ☺️

Laisser un commentaire