Bien être Hygiène de vie

Les huiles essentielles : dangers ou bienfaits pour la santé ?

Depuis des décennies et elles reviennent à la mode, les huiles essentielles sont utilisées pour soigner les petits maux de tous les jours et surtout en hiver.

Fan de produits cosmétiques et de DIY, elles apparaissent également comme un élément clé de bons nombres de préparations de shampoing solides, de masques cheveux ou même visage, gel douche ou crème corps.

Mais qu en est il ? Sont elles bonnes pour la santé ou bien au contraire dangereuses comme certaines personnes le prétendent ? Ces fameuses recettes de grands mères à base d’huiles essentielles sont elles à intégrer exclusivement dans nos salles de bain ?

On fait un point aujourd’hui sur les huiles essentiels : dangers ou bien faits pour la santé ?

Qu’est ce que c’est ?

Les huiles essentielles sont des produits actifs. Elles résultent d’une distillation par entraînement à la vapeur d’eau des composés aromatiques volatils de la plante, excepté les essences d’agrumes qui sont obtenues par simple expression à froid de l’écorce du fruit. Par ce biais, elles sont donc des substances très concentrées renfermant des molécules très puissantes.

Ces molécules aromatiques vont pouvoir agir, du fait de leur structure et de leur activité, sur un grand nombre de pathologies données.

Cependant, certaines de ces molécules peuvent s’avérer toxiques pour l’organisme mais il est important de nuancer ce degré de toxicité en fonction de la dose, de la voie d’utilisation et de la durée d’utilisation.

Huile essentielle : qu est ce que c’est ?

Comment choisir son huile essentielle ?

Comme chaque produit que l’on a à la maison, il faut les choisir de bonne qualité : elles seront d’autant plus efficaces… et plus saines car « pures » et non « trafiquées » !

Au niveau mondial, les normes sur les méthodes d’analyse et les spécifications des huiles essentielles sont définies par le groupe de travail ISO TC54, qui prend en considération les informations des experts mondiaux.

En France, depuis 2008, l’ANSM, Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé a élaboré des recommandations relatives aux critères de qualité, afin d’encadrer leur utilisation et de permettre un meilleur contrôle. Une bonne huile essentielle porte notamment les mentions « HEBBD » (Huile Essentielle Botaniquement et Biochimiquement Définie), c’est une garantie de traçabilité, de qualité et d’un strict contrôle.

L’huile essentielle doit être :

  • 100 % pure : sans adjonction d’une autre huile essentielle, ni d’une huile végétale.
  • 100 % naturelle : exempte de tout produit chimique (tel que des essences minérales, molécules de synthèse…).
  • 100 % totale : non déterpénée, non rectifiée, non décolorée, non diluée.

La traçabilité doit être parfaitement maîtrisée, et des contrôles qualité systématiques de chaque lot d’huile essentielle (chromatogramme, couleur, saveur, odeur, densité, miscibilité à l’alcool…) doivent être effectués par les fabricants afin d’établir un bulletin d’analyse complet et précis.

Bien entendu, il faut également rester vigilant à ce que l’on voit apparaitre sur les flacons la :

  • Certification Européenne Ecocert pour les huiles essentielles bio cosmétiques ;
  • Certification Européenne AB pour les huiles essentielles bio compléments alimentaires.
Comment choisir son huile essentielle ?

Comment utiliser les huiles essentielles ?

Les huiles essentielles sont composées de molécules aromatiques très puissantes, et il est important de respecter les modes d’utilisation, dosages et précautions d’emploi afin d’éviter tout risque. Les modes d’utilisation des huiles essentielles sont très diverses. Cependant chaque huile essentielle peut avoir un ou plusieurs modes d’utilisation plus adaptés selon sa composition et ses propriétés.

Voie orale : Dilution obligatoire sur un support. Nécessite une demande de conseil auprès d’un professionnel de santé.

Application cutanée et massage : Utilisation diluée dans un support huileux.

Actif cosmétique : Ajout possible dans certains de vos cosmétiques « maison » à froid, en fin de préparation, jusqu’à 1% pour un soin « visage » ou 2% pour un soin « corps » ou « cheveux ».

Bain aromatique : Mélange dans un dispersant obligatoire.

Diffusion atmosphérique : A l’aide d’un diffuseur ou brumisateur adapté ou sur un tissu ou un galet.

Cuisine : Une à 2 gouttes suffisent pour parfumer vos plats de façon originale et durable.

Comment utiliser son huile essentielle ?

Qui les conseille ?

Avant l’utilisation d’une huile essentielle, je vous conseille de vous tourner vers une naturopathe ou une aromathérapeute qui ont été formé pour l’utilisation des huiles essentielles.

Vous avez aussi la possibilité de prendre des renseignements auprès de votre pharmacien.

Il existe également des guides qui sont très explicatifs sur l’utilisation des huiles essentielles, pour autant ils ne remplacent pas l’avis d’un expert.

Quels sont leurs bienfaits ?

Vous l’aurez certainement compris, leurs effets sont multiples tout autant que leurs utilisations.

Pour en citer quelques unes que j’affectionne tout particulièrement et que je vous conseille d’avoir à la maison :

L’huile essentielle de Tea Tree

Anti fongique, anti tussive, elle est aussi anti virale et elle booste aussi le système immunitaire. Autant vous dire, qu en cette période hivernale, il est indispensable d’en avoir sous la main.
Astuce : à mélanger dans une huile végétale type amande douce et à appliquer matin et soir sur le torse et le dos en cas de bronchite !
Effet garanti !

L’huile essentielle de Menthe Poivrée

Si vous êtes une migraineuse comme moi, c’est elle qu il faut avoir à la maison ! Le menthol a de grand pouvoir antalgique.
Astuce : A mélanger dans une huile végétale et a appliquer sur le front, les tempes, les cervicales et en quelques pressions au sommet du crâne. Personnellement ça me fait un bien fou !

L’huile essentielle de Ravintsara

Egalement anti virale et stimulante du système immunitaire, elle a une action toute particulière sur la sphère ORL.
En hiver, elle fait fureur.

L’huile essentielle de Lavande Officinale

L’huile essentielle de Lavande Vraie ou Fine aussi connue sous le nom de Lavande Officinale est une huile essentielle très bien tolérée, notamment par les enfants. Elle est réputée pour ses vertus cutanées, antalgiques, calmantes ou encore cicatrisantes.

Elle est surtout la plus efficace en cas de piqûre d’insecte, démangeaison, mal de tête (enfants), Anti-poux, Psoriasis, Brûlure, Coup de soleil… toujours mélangée dans une huile végétale bien sur !

Les huiles essentielles à avoir chez soi

Quels sont leurs dangers ?

L’auto médication est le principal danger comme pour chaque « médicament » que l’on cherche à prendre sans l’avis d’un professionnel !

Certaines huiles essentielles sont très peu nocives d’autres en revanche peuvent entrainer hépato toxicité (hépatite par exemple), néphro toxicité (insuffisance rénale), neuro toxicité (convulsions), allergies ou encore photo sensibilités.

Vous l’aurez compris, elles sont donc à manipuler avec précautions et parcimonie.

Au final ?

Les huiles essentielles ont de grands pouvoirs de guérisons ou d’accompagnement dans le mieux être dans notre quotidien. Pour autant utiliser à outrance ou sans avis ni accompagnement d’un professionnellement celles ci peuvent être délétère voir même toxiques pour le corps.

Les astuces que je vous ai donné ne sont que les miennes et n’engagent que moi. Si vous faites le choix de les utiliser, n’oubliez pas que je ne suis pas une professionnelle (enfin pas pour l’instant… quoi un scoop ????? rdv dans le prochain article pour ça….)

ETRE UNE BIO'TY VIP
Abonnes-toi à toutes les astuces en exclusivité
Avec moi, pas d’indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Adresse e-mail non valide

Vous pourriez également aimer...

1 commentaire

  1. […] l’huile d’avocat pour la peau. Vous pouvez l’utiliser seule ou en combinaison avec d’autres huiles essentielles et ingrédients de soin de la […]

Laisser un commentaire